28 août 2007

Happy birthday mister Bourriquet!

Par Pierrot, dans Bike Trip.

cadeau !Il y a des chiffres plus forts que d’autres. Au moins au niveau de notre inconscient. Ils en deviennent symboliques et sont l’occasion de bousculer notre quotidien, nos habitudes. Ils ouvrent la porte au nouveau, à l’inconnu, à l’extraordinaire.

Il y a quelques années, avec un pote de vtt-escalade-ski-alpinisme, on avait échangé sur nos rêves de voyages.

Mon trip à moi, c’était un séjour à la mecque du vtt, là où il faut avoir roulé au moins une fois dans sa vie pour savoir ce que grands espaces et singletracks veulent dire : Utah, Moab, Slickrock, Fruita… C’était mon trip…

Jusqu’à ce qu’un demi-siècle me rattrape, un 4 août 2007…

Et c’est l’occasion qu’à trouvé la femme avec qui je partage ma vie de biker et tout le reste depuis huit ans, pour m’offrir le voyage de mes rêves 🙂  !

Les vieilles excuses traditionnelles du type : “C’est pas très raisonnable” ou bien “je serai débordé de boulot pour la rentrée” sont vite balayées. Le départ est programmé pour le 6 septembre, avec nos 2 enduros dans nos bagages, une location de minivan sur place, et un vrai bike trip à vivre en amoureux !

Et comme on aime bien partager, on sélectionnera nos camping avec le wifi pour publier quotidiennement nos photos et nos histoires !


5 commentaires :

superfrenchie le 29 août 2007 à 0 h 44 min.

Pierre, a 50 ans, on joue aux boules!

A la rigueur, on va au Club Med de Djerba!

Enfin, moi ce que j’en dis, hein. Faut dire que je suis encore bien jeune pour me rendre compte de ce que c’est d’avoir 50 ans…

Mais bon, si t’insistes pour aller a Fruita et Moab, je vais pas deconseiller, j’y suis alle 2 fois. La premiere fois en Avril 2006, et puis la, y a juste 2 semaines.

Fruita, c’est vraiment le paradis du single track. Moab, c’est surtout 2 endroits de reve: Slick Rock, l’endroit de VTT le plus fantastique au monde, et Porcupine Rim, une descente absolument fabuleuse.

Bon, je vais pas tout mettre dans un premier poste, hein.

Voila les tofs de mon voyage en 2006 (Slick Rock est sur ‘Day 5’):

http://chazellefamily.com/bike_rides/Fruita_06/fruita_day1.htm

Joyeux anniversaire!

Pierre Jahan le 29 août 2007 à 9 h 57 min.

Merci à Denis la malice pour ce premier commentaire et tes voeux ! Et sois sûr que je publierai vite les nombreux conseils détaillés que tu m’as déjà envoyé ces jours-ci.
Quant à toi, tu n’as plus 20 ans non plus, sinon tu aurait mis un “prem’s” ou équivalent pour tout commentaire 😉

superfrenchie le 29 août 2007 à 17 h 46 min.

Au fait Pierre, c’est quoi ce sobriquet de “bourriquet”? Je l’avais jamais entendu mais je viens de verifier dans wiki et voila ce que ca dit:

Bourriquet est un âne gris (ou bleu ?), mélancolique et pessimiste qui, bien qu’acceptant son infortune et les aleas de la vie, n’a que rarement le moral. Vieux -il a 3 ans- , intelligent et discret, il ne parle généralement que pour s’excuser ou se plaindre. Il déteste se faire sauter dessus. En de rares occasions se devine sur son visage un sourire, comme lorsqu’on se souvient de son anniversaire (le 25 décembre), ou qu’il savoure son met préféré, les chardons.

Je veux bien pour vieux, mais mélancolique? Pessimiste? Jamis le moral? Deteste se faire sauter dessus?

Ou alors c’est l’histoire de l’anniversaire?

Pierre Jahan le 29 août 2007 à 18 h 39 min.

Wikipedia se contente de décrire le bourriquet de “Winnie the pooh”, tandis que mon surnom vient de Susie dont je porte parfois le vélo dans les portages les plus durs, lui permettant ainsi de faire des sorties costaud et sélectives sans être à la rue. C’est affectueux donc, et c’est plus de l’ordre du mulet dévoué et affectueux qui a permis à des générations de montagnards de s’installer et survivre dans les lieux les plus inaccessibles, que de cette triste marionnette 😉

superfrenchie le 29 août 2007 à 19 h 39 min.

C’est OT, mais cet ete, Sylvie, mes 2 filles (15 ans et 5 ans) et moi avons loue un ane pour 4 jours et on s’est promene de gite en gite dans la Drome provencale. L’ane portait les bagages et la gamine, et nous on marchait a cote. C’etait tres sympa!